Voitures sans permis et voiturettes : me faut il une assurance ?

Les voitures sans permis aussi connues sous le terme voiturette séduisent beaucoup de personnes, car elles sont pratiques en milieu urbain. Même s’il ne faut pas être titulaire d’un permis voiture pour en conduire une, elle n’exempte pas son propriétaire de l’assurer comme n’importe quel autre véhicule motorisé habilité à circuler sur la voie publique.

Obligation d’assurer une voiturette

Si vous optez pour une voiture sans permis ou voiturette, vous n’avez pas besoin de détenir le permis de conduire, mais vous devez souscrire une assurance voiturette. En effet, étant donné qu’une voiturette peut causer un accident de la circulation entraînant des dommages matériels et corporels au conducteur lui-même ou à un tiers, la réglementation exige la souscription d’une assurance automobile classique. L’âge légal pour conduire une voiture sans permis a passé de 16 à 14 ans, mais certains assureurs exigent que le conducteur ait 16 ans pour être autorisé à conduire sur nos routes. Un contrat d’assurance voiturette inclut la responsabilité civile, le bris de glace, la défense recours civile, dommages tous accidents, incendie vol catastrophes naturelles et assistance. Le conducteur a le choix entre différents niveaux de franchise et bénéficie du bonus conducteur.

Souscrire une assurance voiturette

Si vous venez d’acquérir une voiture sans permis, sachez qu’il faudra souscrire une assurance voiturette pour conduire ce véhicule léger sur la voie publique. Tous les assureurs proposent des contrats d’assurance adaptés à ce type de véhicule et c’est après la signature du contrat d’assurance que vous obtiendrez l’attestation d’assurance et la vignette assurance à coller sur le pare-brise de la voiturette. Pour entrer dans la catégorie voiture sans permis, la cylindrée doit être égale ou inférieure à 50 cm3, la vitesse maximale du véhicule ne doit pas dépasser les 45 km/h, ne pas dépasser les 350 kg et la charge utile ne peut être supérieure à 200 kg. Même s’il s’agit d’un très petit engin motorisé, il est conseillé de recourir à un comparateur d’assurance pour trouver le bon devis.

Réglementation spécifique

En France, la conduite d’une voiturette est soumise au respect de plusieurs règles, la première étant celle de souscrire une assurance voiturette. Une voiture sans permis est autorisée à circuler sur les routes nationales. En revanche, l’accès au réseau autoroutier, aux voies express et au boulevard périphérique parisien est strictement interdit. Les voitures sans permis sont classées en deux catégories : quadricycle léger 2 places (conducteur et un passager) et quadricycle lourd 4 places (conducteur et 3 passagers maximum). Ces indications figurant sur l’attestation d’assurance de chaque voiturette.

Comment troiuver une assurance 4×4 pas chère ?
Comment assurer correctement son camping car ?