Scooters et motos : comment s’assurer au mieux ?

Souscrire une assurance moto est la garantie d’être remboursé lors d’éventuels accidents. Il peut être question de dommages matériels ou bien corporels. Ces derniers peuvent être provoqués par le conducteur ou bien par le passager. De ce fait, il est vivement recommandé de souscrire une assurance pour votre deux-roues afin d’être paré aux incertitudes de la circulation. Le choix est à faire parmi les nombreuses offres proposées sur le marché.

Pourquoi souscrire une assurance pour une cylindrée ?

La première raison qui incite tout conducteur à souscrire une assurance moto est la loi. L’article L211-1 du code des assurances oblige tout conducteur d’être assuré, à minima au titre de responsabilité civile. Cette loi est valable pour tout véhicule : moto, scooter, ou encore un quad. Si votre moto est constamment utilisée, ou au contraire, même si votre moto ne roule pas souvent, voire jamais, elle doit être assurée.

Les sanctions d’un défaut d’assurance

Si vous prenez le risque de rouler sans assurance moto, vous devrez payer des amendes qui s’étendent jusqu’à 3 750 €. Le permis moto peut être annulé, avec une interdiction de le repasser pendant 3 ans. Il y a également un risque d’interdiction de conduite de tout autre véhicule avec la saisie de votre moto. Et cela peut s’étendre jusqu’à une condamnation à des travaux d’intérêt général.

Quelle assurance choisir pour sa moto ?

De nombreuses formules sont proposées par les compagnies d’assurance. Pour ne pas se perdre dans le choix de cette dernière, il est recommandé de recourir à un comparateur d’assurance en ligne. Toutefois, celles citées ci-dessous sont basiques en tant qu’assurance moto :

  • L’assurance au tiers

C’est l’assurance minimale acceptable par la loi qui permet au conducteur de circuler sur sa moto. Elle intervient à titre de ce qui est appelé communément RC ou responsabilité civile. Cette dernière prend en charge les dégâts corporels et matériels subis par un tiers (un piéton, un autre conducteur, etc.) en cas d’accident responsable. Toutefois, elle n’assure pas la prise en charge de vos frais médicaux ou les réparations de votre scooter.

  • L’assurance tous risques

Cette formule diffère de l’assurance au tiers en sa qualité de prise en charge des dommages matériels subis par votre cylindrée. Une garantie vol, une garantie catastrophe naturelle, et même une garantie incendie sont également intégrées dans ce type de contrat. Elle est adaptée pour tous types de conducteurs : allant des jeunes qui risquent de subir des sinistres aux expérimentés. Un autre plus dans cette formule : y souscrire signifie une augmentation de votre prime annuelle.

  • L’assurance au kilomètre

Il s’agit d’une formule créée pour les conducteurs occasionnels. La prime pour cette dernière est évaluée selon le trajet parcouru.

Comment troiuver une assurance 4×4 pas chère ?
Comment assurer correctement son camping car ?