Qu’ai-je le droit de faire comme parcours avec mon véhicule quand je suis assuré au kilomètres ?

L’assurance auto étant une obligation légale, il appartient à chacun de trouver la formule la plus avantageuse. Diverses sont les formules offertes par les compagnies d’assurance. Elle est soit en rapport avec l’usage soit au type du véhicule ou encore à la caractéristique particulière du conducteur. L’assurance au kilomètre fait partie des offres les plus en vogue compte tenu de ses avantages.

Comment fonctionne l’assurance au kilomètre ?

Comme son nom l’indique, l’assurance au kilomètre est basée sur l’utilisation effective du véhicule. Plus connue sous le nom de « Pay as you drive », cette formule s’est surtout développée dans les pays anglo-saxons. Sa finalité est de permettre une réduction de la prime d’assurance selon la qualité de la conduite et de la distance parcourue.

L’assuré devra ainsi ne pas aller au-delà d’un forfait kilométrique annuel. En revanche, il sera récompensé par une prime moins élevée qu’un contrat d’assurance avec kilométrage illimité. L’assureur sera informé du kilométrage parcouru à partir d’un boîtier GPS installé dans le véhicule.

Quels sont les différents types d’assurance au kilomètre ?

Malgré la diversité des offres, on n’observe que deux types d’assurance au kilomètre, à savoir le PAYD ou pay as you drive et le forfait kilométrique.
Le PAYD consiste à ne payer que les kilomètres effectivement parcourus par le véhicule. Toutefois, certains éléments comme les horaires de circulation sont également pris en compte pour le calcul de la prime d’assurance.
Le forfait kilométrique, par contre, consiste à effectuer tout d’abord une communication du kilomètre annuel parcouru en moyenne durant l’année. Ensuite, la compagnie d’assurance indique un nombre de kilomètres à ne pas dépasser. C’est cette dernière option qui est la plus à la mode. Mais par contre, les deux formules ont chacune leurs propres avantages.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’assurance au kilomètre ?

Les personnes ciblées par cette formule sont principalement celles qui ne roulent que très rarement. Les jeunes conducteurs ainsi que les retraités sont ceux qui adoptent le plus cette formule. En effet, ces types de conducteur sont normalement soumis à une surprime. L’assurance au kilomètre leur permet d’éviter cet inconvénient. Cette assurance est rattachée au véhicule, et non pas au conducteur. Les conducteurs qui ont un second véhicule sont également avantagés par l’assurance au kilomètre.

L’unique inconvénient est surtout l’exigence d’une certaine discipline pour éviter de dépasser la limite de kilométrage. En effet, cela causera une importante augmentation de la prime d’assurance.

Comment faire baisser le prix de mon contrat d’assurance voiture?
Peut-on assurer un véhicule modifié ?